État d’avancement : projet défini, consortium formé, levée de fonds à poursuivre.

Résumé du projet : En contact avec nos partenaires de l’Est-Audois et du Sud-Gard, nous avons identifié que la relocalisation de la transformation – respectivement de céréales et de fruits et légumes – peut être une opportunité pour recréer de la valeur ajoutée sur les territoires tout en répondant à de nouvelles attentes des consommateurs (produits transformés moins processés, moins emballés, plus naturels, à base de matières premières tracées). Pour ce faire, nous avons élaboré un dispositif participatif d’accompagnement à l’émergence de filières de transformation de proximité à faible impact climatique. Nous prévoyons un travail d’animation pour résoudre les différents enjeux technologiques, mais aussi d’évaluation de différents scénarios de filières, en combinant une approche de type analyse du cycle de vie, et un travail sur le modèle économique et la gouvernance.

Actions prévues :
Action 1 : Diagnostic croisé des enjeux liés à la relocalisation sur les deux territoires de projet (avancé)
Action 2 : Accompagnement à la construction participative de filières locales à faible impacts
Action 3 : Capitalisation des méthodes, stratégies et schémas d’organisation retenus

Territoires concernés : Est-Audois et Sud-Gard
Durée du projet : 3 ans (juillet 2017 – juin 2020)

Chef de file : FRCIVAM Occitanie
Partenaires opérationnels : INRA de Montpellier – UMR Innovation, FDCIVAM 30, BIOCIVAM 11, Communauté d’Agglomération du Grand Narbonne

Partenaires financiers :
       

Pour tout renseignement sur le projet ou pour suggérer une collaboration : contactez Juliette Peres.